La détection du cancer du col de l'utérus ou du sein

La détection du cancer du col de l'utérus ou du sein

La détection du cancer du col de l'utérus ou du sein

Est-il possible de prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Le virus du papillome humain (VPH) est un virus de la famille des papovaviridae, dont environ 100 types infectent les humains et près de la moitié d’entre eux se transmettent par voie sexuelle. Certains types de ce virus sont généralement considérés comme à haut risque et comme des agents causaux du cancer du col de l’utérus. Pour cette raison, un vaccin contre le virus offrirait une protection contre le néoplasie. Bien que sa création ait posé certains obstacles au cours des décennies précédentes, récemment, deux laboratoires pharmaceutiques ont démontré que leurs vaccins prophylactiques expérimentaux sont sûrs et efficaces. L’un d’eux est constitué de particules similaires au virus L1 du VPH des types 6, 11, 16 et 18 et le deuxième protège contre les types 16 et 18.

Bien que le diagnostic du cancer du col de l’utérus se soit amélioré ces dernières années grâce à l’efficacité des systèmes de santé promouvant le frottis vaginal (test de Papanicolaou), la prévalence de cette maladie reste élevée, selon les données de l’INEGI, elle figure toujours parmi les 20 premières causes de mortalité générale au Mexique.

Whatsapp
WHATSAPP idiomas
Whatsapp
WHATSAPP idiomas